S'organiser


Toutes les catégories précédentes impliquent du matériel, de l'équipement. Ceci sous-entend un rangement sans faille pour s'y retrouver d'abord, puis pour prendre soin de ses affaires. Chaque segment (cuisine, couchage etc) doit pour nous avoir sa place afin de gagner du temps et de repérer rapidement un objet manquant.

Nous procédons en trois phases avant chaque départ.
- Phase 1 : Nous étalons sur la table et par terre tout ce que nous voulons emmener, tout ce dont nous pensons avoir besoin.
- Phase 2 : Après élimination des affaires que nous n'emmèneront pas cette fois, nous étudions le litrage disponible pour les affaires restantes.
- Phase 3 : En fonction du volume et du poids retenu, placer stratégiquement les bagages correspondant aux litrages intéressants sur le vélo approprié. En effet, l'ensemble de nos bagages s'adapte sur le woui-cycle ou sur le sou-cycle sans distinction grâce aux fixations identiques. Restera ensuite à déterminer qui tractera la remorque sachant que là encore, l'attache étant sur les deux vélos, la remorque pourra être rapidement défaite et remontée sur l'autre. A moins d'avoir une remorque chacune...

Disponibilité de la Team (2 pers.) en volume utile (litres) et en cu (charge utile) calculés selon les constructeurs.

- une remorque Bob Ibex avec un sac étanche - cu : 32 kgs / volume : 90 litres
- une remorque Crozer dog - cu : 45 kgs / volume : 300 litres
- [produit en cours de recherche] deux sacoches avant ou arrière (marque non définie) sur un porte bagage en U - cu : ? kgs / volume : ? litres (par sacoche)
- deux sacoches avant "Ultima plus étanches" de Rixen & Kaul - cu : 10 kgs / volume : 26 litres (par sacoche)
- l'ensemble arrière (deux sacoches et une valisette indépendante) "Travel set GTA" de Rixen &Kaul - cu : 30kgs (10 kgs par élément) / volume : 60 litres (18l par sacoche et 24l pour la valisette)

En bonus :

- un panier de guidon "Abus" - cu : 7 kgs / 5 litres
- un top-case "Klickfix" - cu : 10 kgs / volume : 12 litres
- une sacoche de cadre "Hapo G" - cu 1.5 kgs / volume : 1 litre
- un panier de guidon pour chien "Rixen & Kaul" (cu : 7 kgs / volume : 24 litres - non pris en compte dans les calculs pour le stockage excepté laisse, collier et papiers du chien)

Total en charge utile : 145.5 kgs (sans les futures sacoches de Sou)

Total en volume : 520 litres (sans les futures sacoches de Sou)


Ces bagages vous sont détaillés ici, un par un.


Avec de tels résultats, on étale en général sereinement nos affaires encore que... nous faisons souvent le choix de ne prendre qu'une remorque. Se priver de la Crozer dog nous retire donc 300 litres et 45 kgs de charge utile.
Les charges utiles et les volumes sont donnés par les constructeurs et s'avèrent juste le plus souvent, en tout cas nous concernant. Mais parfois, sur des sites officiels anglais tel que celui de Bobgear, la charge utile est exprimée en pounds. Il faut donc la convertir et le chiffre peut alors légèrement varié. La Bob Ibex est souvent donnée à 32 kgs de cu. Le site officiel lui attribue 70 pounds soit 31.75 kgs. Un différentiel assez léger qui a pu être observé plus abusivement sur d'autres produits, les sites français distributeurs arrondissant très largement les cu.
Dans tous les cas, entre les indications données et les réelles possibilités vous avez une bonne marge de manoeuvre. Nous avions par exemple chargé la Crozer dog avec plus de 50 kgs en renforçant l'essieu.

Avec ces paramètres, vous avez déjà plus d'idées pour organiser votre bordel. 
Selon si vous partez au long cours ou juste quelques kilomètres, tentez de déterminer ce qui vous sera réellement utile. Chaque voyage nécessite de la réflexion sur tout l'ensemble du parcours. A vos calculettes !


Pour ce qui est de la segmentation, c'est assez simple. Nous divisons l'ensemble de notre matériel en 6 parties majeures :
- couchage : tente, matelas, duvets, oreillers et draps de sacs
- vêtements, trousse de toilette et tente Queshua 2sec
- cuisine : provisions et équipements en rapport (réchaud etc) + provisions du chien
- dépannage et soins : outillage/entretien vélo et trousse de premiers secours
- sécurité : antivols, lacrymo
- divers : appareil photos, cartes routières etc

La première de ces parties est la plus volumineuse. Que ce soit la tente, les matelas ou les duvets... leur conditionnement en "boudin" les rend difficilement logeable dans des sacoches. On les observe alors souvent par dessus des sacoches, fixés avec des tendeurs. Cette solution ne me convient pas. La Crozer ou la Bob sont parfaitement adaptées au transport de ces volumes imposants qui ne sont pas forcément lourds.

Reste 5 parties à dispatcher dans les sacoches des deux vélos. Chacune de nous prend en charge ses propres vêtements et effets personnels. Les affaires en lien avec la cuisine sont stockée dans la valisette pour une facilité d'extraction. Les provisions elles, sont dans l'une des sacoches. Les autres segments sont stockés dans les sacoches restantes.

La clarté du rangement est un gain de temps.


Les conseils de la Team :

  • Pour gagner un peu de poids et de volume, vous avez l'option de prendre moins de vêtements et de laver le peu que vous emmenez plus souvent. Réduisez la boîte à outils : préférez des outils multifonctions par exemple ou encore, transvasez un peu de graisse dans un mini contenant en plastique au lieu de prendre le tube complet. Partez avec moins de provisions etc etc...

  • Conservez votre argent et vos papiers sur vous en cas de vol d'un bagage ou carrément du vélo... Quelques billets peuvent sortir de diverses situations et vous devez être en mesure de décliner votre identité pour engager des démarches de perte/vol.

  • Etudiez un minimum votre intinéraire car selon le matériel que vous emportez, ce sera plus ou moins adapté. Par exemple, la Crozer dog sur des chemins cyclables est trop large... la multitude de bittes en bois peut vous contraindre à rouler au ralenti. Cette remorque est clairement conçue pour être sur la route, sur de l'asphalte en évitant le plus possible les ornières.

"A propos du voyage : On peut très bien retourner quelque part et, contre toute attente, se rencontrer soi-même, s'attardant encore là depuis la dernière fois." (Helen Bevington)