Les selles de la Team


Enfin "nos selles"... MES selles. Sou jugeant que son postérieur était assez costaud pour supporter la selle de notre Lapierre sur de très nombreux kilomètres, elle n'a pas souhaité investir. Elle se contente de fessards rembourrés sur la selle d'origine ci-dessous. C'est une selle homme très inconfortable qui donne l'impression d'être assise sur une planche de bois. Mais ça ne dérange que moi...

Moi en revanche... j'ai testé quelques modèles. Les premiers kilomètres avalés quand nous avons acheté ces vélos ne m'ont pas aidés à me tanner le cul (cette partie de mon anatomie n'étant pas la plus garnie). Stopper une balade parce que vous avez mal alors que les jambes ont encore à donner... pas terrible.


Voici mes petits bébés :

- La selle Endzone Inno-ride

Je sens d'ici les petits regards critiques... "c'est pas beau" gniagniagnia. Ne pensez pas à l'esthétique quand il s'agit de mes fesses sinon je ne réponds plus de rien.
L'absence de bec nécessite un temps d'adaptation mais déjà... ça va beaucoup mieux. Les ressorts absorbent les routes plus ou moins belles et terminé les frottements indélicats. Mais mais... pas assez moelleuse sur la durée.





- La selle en gel Pluch

J'en avais longuement entendu parler (des selles en gel) mais... difficile à tester en magasin par simple pression des doigts. 
Avec ce modèle, le bec revient en version rembourré comme toute l'assise. Le paroxysme de l'aisance au coeur de l'effort... tout un poème. En périple (2014), cette selle m'a permis un confort réel sur la durée de pédalage avec néanmoins des douleurs (que je ne saurais pas situer avec exactitude) au bout de quelques heures.

Je vous préconise le gel avec entrain, c'est un vrai bonheur.



- La selle SMP Trekking gel femme (blanche)


Si la Endzone avait fait bondir les accrocs de l'esthétisme, ils n'auront rien à redire de cette selle superbement design. SMP est une référence en la matière.

Alors pourquoi tester cette selle supplémentaire ? Et bien parce qu'elle me fait une promesse de plus que la précédente... non contente de contenir elle aussi un gel agréable pour le fessier, elle est adaptée au périnée. Cette partie du corps qui concerne les hommes et les femmes est mise à rude épreuve dans une discipline qui implique un vélo. Etudiée spécifiquement pour cela, la marque jure que son bec incurvé et le design général va nous changer la vie... Les cyclotouristes connaissent bien cette marque et en disent du bien médicalement parlant. Alors alors... était-ce la solution pour effacer les douleurs restantes de la selle précédente ? 

Le premier test a été court mais très agréable. J'en dirais plus avec quelques kilomètres au compteur... pour voir si tout a disparu comme un miracle. 



PRIX :
- la selle Endzone Inno-ride : 35 €
- la selle en gel Pluch : 37 €
- la selle SMP Trekking gel femme : 75 €