Les éclairages additionnels


Nous développons ici nos éclairages en plus de ceux montés d'origine sur le vélo. Il existe des dispositifs qui permettent de voir (phares) et d'être vu ou d'autres permettant uniquement d'être très visible mais éclairant peu voire pas.
Les éclairages d'origine montés sur nos Lapierre sont plutôt efficaces, loin s'en faut. Mais, par envie ou par utilité, nous avons investis dans d'autres types de lumières qui améliorent la visibilité.
Pourquoi ? Par exemple, le panier de la vilaine Ficelle cache la lumière avant. Une lumière placée sur un prolongateur monté sur le guidon peut être accueillie pour redisposer d'un phare avant (celui d'origine étant à dynamo et non mobile). Autre exemple : notre remorque Crozer cache la lumière arrière. En acheter une (rouge bien sûr) qui puisse être mobile et se fixer sur la remorque rendrait la visibilité perdue.

Bref, pour le fun ou pour l'usage, vous avez un choix inconsidéré d'éclairage, souvent à leds aujourd'hui.


Voici pour l'heure, nos systèmes actuels :

- Le reelight SL 220

Ce produit (monté sur le Woui-cycle) n'est pas un dispositif d'éclairage pour voir mais un élément pour être vu. Il fonctionne en autonomie grâce à des aimants disposées sur les rayons. Pas de fils tantaculaires à ceinturer ça et là.
Les lampes se placent sur l'axe de roue, il suffit de bien régler l'horizontalité et de replier l'attache rapide pour un serrage parfait. Durant le pédalage, des flashs apparaissent à chaque fois que les deux aimants passent à tour de rôle devant la lampe. Le vélo devient ainsi visible à 1000 mètres environ et l'énergie développée avec la force des jambes restitue les flashs même à l'arrêt (uniquement pour le feu arrière et environ 4 minutes grâce à un condensateur).
Je précise que les lumières de type flash comme ce modèle et non continue ne peuvent être qu'un complément d'une lumière ordinaire. La loi n'autorise pas les flashs comme équipement isolé (et ni en équipement additionnel de ce que j'en comprends... renseignez-vous ici). De toute façon, voir et être vu c'est indissociable mais vous remarquerez que les flashs attirent beaucoup plus l'attention de l'oeil humain en comparaison d'une lumière continue.

Le montage est facile mais attention à bien positionner les aimants pour un fonctionnement optimal. Il existe une variante pour les vélos munis de freins V-Brake. Dans mon cas, le système est conçu pour les freins à disque et ce dernier ne doit pas mesurer plus de 160 mm de diamètre (détail assez rarement précisé sur les sites de vente).


- Le phare avant Meteor Moon 


250 lumens... c'est déjà ce qui saute aux yeux en allumant ce nouveau phare, lui aussi monté sur le Woui-cycle grâce à la barre X-tender de Topeak.
Comme vous l'avez vu lors de nos déplacements avec Eiden dans son panier, le phare avant d'origine du vélo qui fonctionne à dynamo n'est plus visible des automobilistes. Et hélas, le phare d'origine n'est pas mobile, le fil étant trop court sans compter le système d'attache incompatible au guidon. 

Il me fallait donc investir dans un phare qui puisse me permettre de voir (et donc d'être vu par la même occasion). Le reelight précédemment évoqué permettait seulement de se rendre plus visible.
Avec 6 modes différents : 3 niveaux de lumières continues et 3 niveaux de lumières discontinues différents (sos, stromboscope et flashs), on a du choix et de l'efficacité.

L'appareil est tout petit et se fixe en un clin d'oeil au guidon ou sur un casque.
Etanche et puissant, on peut l'orienter vers le haut ou le bas à sa convenance. Il n'a rien à envier aux pleins phares d'une voiture... !

Alors... que mange t-il comme énergie ? Et bien pas des piles. Il se recharge grâce à son port USB et des indicateurs de couleurs soulignent le pourcentage restant. L'autonomie d'ailleurs, est indiscutablement suffisante sur les balades nocturnes.

Pour palier à une rupture de charge, nous avons acheté avec ce phare, une batterie externe rechargeable par USB. En gros, on charge à fond cette batterie et si le phare est en rade, on le raccorde à cette nouvelle batterie pleine pour bénéficier de quelques heures supplémentaires. 

La Team est désormais opérationnel niveau lumière excepté sur ses remorques. Nous verrons cela lors d'un prochain shopping...


PRIX :
Reelight SL 220 : 50 €
Phare avant Meteor Moon : 47 €
Batterie externe USB M-Wave : 20 €