La chaîne de vélo

Notre recette pour un décrassage efficace en douceur


Nous n'avons pas vocation au départ à vous donner des conseils d'entretien mais devant autant d'imbécillités que je vois proliférer sur la toile je vous indique quand même que :

Votre chaîne de vélo fait partie intégrante de votre transmission. Elle n'est pas aussi bien protégée que sur des véhicules motorisés en disposant d'un carter et est donc en proie à toutes les saletés extérieures (et selon vos activités) : boue, petits cailloux, pluie, branches, poussières etc. Etant au contact de la cassette et des plateaux, il est facile de comprendre qu'une chaîne mal entretenue pourra abîmer rapidement d'autres éléments de la transmission. A contrario, une chaîne de bonne qualité soignée peut vous suivre sur des milliers et des milliers de kilomètres sans problème !

Je vous présente notre méthode de nettoyage en 4 étapes :

Si votre chaîne à l'achat de votre vélo ne comporte pas de maillon rapide, installez-en un. Aujourd'hui, ces maillons ne sont plus destinés à de la "dépanne" et sont solides. Une fois cela fait, votre chaîne est désormais facile à enlever et à remettre sans avoir besoin d'un dérive-chaîne. Evidemment, si vous avez une chaîne 10v vous devrez acheter un maillon rapide 10v.
Pour la retirer mettez vous sur le plus grand plateau et le plus petit pignon afin d'évacuer au mieux la tension et vous donner le plus de "mou" possible.

1. Pour la nettoyer, retirez-là en détachant le maillon rapide, ça va vous prendre deux secondes. Plongez la chaîne désormais libre dans un fond de pétrole dans une bassine et laissez agir 10 minutes avant de la frotter ensuite avec une brosse. Le distillat de pétrole se vend maintenant désodorisé et à bon prix. Vous allez pouvoir vous débarrasser de tous les produits qui vous coûtent un bras quand vous allez voir votre chaîne aussi lumineuse qu'une parure de diamants ;) N'oubliez pas de nettoyer aussi le petit maillon rapide.

2. Essuyez-là franchement avec un chiffon sec et propre : l'avantage du distillat de pétrole c'est qu'il dégraisse bien et qu'il s'évapore extrêmement vite. Vous avez déjà fait la moitié du boulot sans rien salir sur votre vélo. Certes, ce n'est pas écologique mais pas plus ni moins que les produits "officiels". Ne me parlez pas du bio coûteux qui dégraisse aussi bien que de la Cristaline.

3. Remettez votre chaîne en place avec son maillon rapide et laissez votre vélo à l'endroit. Assurez-vous que les inscriptions gravées sur la chaîne soient toujours visibles et donc tournées de votre côté.

4. Dernière étape : Prenez une burette de lubrifiant et appliquez-en une goutte sur chaque roulement de maillon en tournant la pédale dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Commencez par le maillon rapide qui vous permettra de savoir quand vous aurez fait le tour complet de la chaîne. La lubrification se fait à l'intérieur de la chaîne (voir galerie en bas de page).

Et voilà ! Les avantages de cette méthode ?

C'est rapide et très efficace puisque la chaîne a été complètement nettoyée et dégraissée avec un produit basique. Elle est ensuite très bien lubrifiée car chaque roulement de maillon baigne de nouveau dans le lubrifiant et on applique pas à l'emporte-pièce un spray qui va partout et nulle part à la fois.

Pour effectuer cette maintenance de base vous aurez besoin :

- d'un bidon de distillat de pétrole (au pire du lave-vaisselle mais c'est plus difficile à rincer et le lubrifiant adhère plus difficilement après)
- d'une burette de lubrifiant
- d'une bassine et d'une brosse
- d'un chiffon propre et sec
- En option : une pince à maillon rapide ou une pince multiprise si celui-ci résiste à son ouverture et un outil maintien chaîne pour vous aider à la replacer plus confortablement.

Pour compléter et parfaire le nettoyage de la transmission, vous pouvez avant de remettre et lubrifier la chaîne, nettoyer aussi vos plateaux et vos pignons de cassette. Soit à l'aide d'un chiffon directement sur le vélo soit en démontant ces éléments. Cela vous prendra évidemment plus de temps et il vous faudra des outils supplémentaires comme un démonte cassette, un fouet à chaîne etc. Ces éléments seront aussi à lubrifier après nettoyage.

Si vous avez des questions sur la maintenance, n'hésitez pas à nous contacter car si nous ne savons pas tout (loin de là), nous pourrons éventuellement vous orienter sur des sites spécialisés et crédibles ou des forums qui sont actifs et pourront vous aider.

Surtout, SURTOUT : N'utilisez pas de graisse pour lubrifier votre chaîne, votre cassette ou vos plateaux. La graisse va aider la poussière à rester coller sur l'ensemble de votre transmission et vous allez rapidement vous retrouver avec une chaîne qui saute, des dents de pignons abîmés et bien sûr une chaîne dégueulasse de toutes les saloperies qui traînent dehors. De toute façon, la graisse n'est pas un lubrifiant et ne pourra pas pénétrer dans l'axe des maillons de chaîne...


Pour les petits malins qui adorent faire des tutos en ligne et qui m'écrivent qu'une chaîne se nettoie très bien en restant sur le vélo qu'on bascule à l'envers, un coup de dégraissant WD40 avec un chiffon et un peu d'huile en spray je réponds que :

- De 1 : Le WD40 n'est pas un dégraissant. Il peut éventuellement servir de nettoyant et de lubrifiant (dans certaines occasions) mais bon courage pour enlever de la graisse avec ça. Ce produit a très exactement 5 fonctions d'après le site du fabricant donc le mieux c'est de se renseigner.
J'ajoute que le WD40 à outrance s'infiltre dans les moyeux et ce n'est pas ce qu'il y a de mieux...

- De 2 : Laisser la chaîne sur son vélo, c'est prendre le risque de le salir. Pas grave ? Faut voir... quand le dégraissant et l'huile que vous collez tous en spray aura bien attérri sur le disque et les plaquettes de frein, je vous accompagnerai dans vos prochaines descentes... à mon avis vous irez vite dans un platane, seule chose qui arrivera à vous freiner.

- De 3 : Mettre votre vélo à l'envers est un non sens : l'huile se place dans les roulements à l'intérieur de la chaîne. En plaçant le vélo à l'envers vous mettez de l'huile sur l'extérieur, c'est idiot... Et en spray c'est encore plus débile puisque vous ne contrôlez ni la quantité, ni où ça va exactement. Certains en mettent même quelques litres avant de repasser le chiffon pour retirer "l'excédent". Economique hein ! C'est que de l'huile après tout...
Sans compter que mettre un vélo à l'envers avec des accessoires est impossible à moins de les enlever un à un.

Pour ceux qui ne voudraient vraiment pas retirer leur chaîne, il existe des boîtiers (ci-dessous) permettant de nettoyer sa chaîne en actionnant les pédales. Ce boîtier n'est pas une mauvaise invention mais pour l'avoir testé avec un fond de pétrole, je peux vous dire que ce n'est pas propre : en actionnant la pédale pour faire tourner la chaîne et la faire passer dans le produit, des souillures giclent sur le cadre facilement et la maintenance qui devait vous prendre 5 minutes vous prend finalement le quadruple pour tout nettoyer. J'ajoute qu'une béquille centrale vous gênera dans tous les cas pour tourner les pédales sur 15 ou 20 tours.

Autre solution : si vous avez une béquille centrale et pas trop de temps, laissez reposer votre vélo contre un mur (attention aux accessoires). Imbibez un chiffon de distillat de pétrole et enserrez la chaîne avec le chiffon de la main gauche pendant que votre main droite tournera la manivelle en arrière pour faire circuler la chaîne. N'hésitez pas à faire une bonne dizaine de tours. Cette solution préserve assez bien le cadre des éclaboussures mais ne remplace pas un décrassage complet comme détaillé dans notre méthode.

Si malgré nos explications ou si par accident votre disque de frein a reçu de l'huile ou de la graisse, nettoyez-le avec de l'acétone. Si en revanche, ce sont vos plaquettes qui en sont imbibées, il ne reste plus qu'à les jeter et les remplacer. Les plaquettes ne seront en effet plus efficaces surtout si elles sont organiques.

Pour contrôler l'usure d'une chaîne, des outils existent appelés "contrôleur d'usure" pour moins de 10 euros. Sinon, à l'oeil nu, vous avez la possibilité de le constater aussi.


Conseils :
- Si vous avez besoin de changer la chaîne pour une neuve, prenez comme modèle l'ancienne chaîne en comptant le nombre de maillons. Ne vous fiez pas à la longueur pour comparer... une chaîne usée est en général une chaîne qui chante et donc plus longue naturellement. Soyez certain de l'ancien montage si vous vous référez à l'ancienne chaîne.
- Si votre chaîne est de marque Shimano, il vous faudra la désolidariser en retirant la pin noire. Si vous dérivetez n'importe quel maillon pour le remettre ensuite, le logement aura subit un "jeu" qui pourra vous nuire par la suite. Idem si vous en avez acheté une, la pin noire vous ai fournie et doit être utilisée pour faire le raccord.
- Après décrassage complet d'une chaîne, il est aussi logique de faire les plateaux et la cassette. Les démonter aidera grandement à l'opération. Ce simple entretien améliore déjà beaucoup le passage des vitesses.
- Concernant le lubrifiant, nous optons pour un lubrifiant au téflon. Il vous faudra en mettre plus souvent que l'huile de vasseline par exemple mais le résultat est bien meilleur. Après application, l'humidité et la poussière seront repoussées par le téflon. Ce type de produit, un peu plus cher, vous permettra de lubrifier aussi vos dérailleurs, pignons, plateaux, gaines de freins, câbles etc. Un excellent produit distribué par de grandes marques comme Park Tool par exemple.


Pour plus d'astuces sur la chaîne et d'autres composants, cliquez ici


Notre méthode en images  :