Astuces sur la patte de dérailleur arrière


  • Afin de trouver le modèle qui correspond il est plus facile, au moment de l'achat de votre vélo par exemple, de démonter la patte afin de la photographier. Au vu de la multitude de pattes existantes, il sera plus simple de retrouver la même avec une ou plusieurs photos.
  • La première astuce vous sauvera d'autant plus que si vous n'avez pas de pièce d'avance et que vous vous décidez à en acheter une quand l'originale casse, s'il en manque un bout perdu sur la route vous serez content de savoir à quoi elle ressemblait... Certaines pattes de très mauvaises qualité sont méconnaissables après un choc.
  • Si possible, faire usage d'une clé dynamométrique pour assurer le couple de serrage de la patte. Pour Lapierre, le constructeur préconise 4 ou 5 N.m  maximum pour un serrage en douceur. Si vous n'avez pas cette clé, serrer sans abuser est suffisant. Trop serrer causerait plus de dommages car la patte aura du mal à rompre en cas de choc et c'est le dérailleur et le cadre qui seront impactés. Je rajoute que cet élément est un fusible, il est fait pour péter. Même si on préfère que tout aille bien évidemment... cette petite pièce doit pouvoir casser sans abîmer plus que de raison le reste du vélo.
  • S'il faut rectifier la patte parce qu'elle s'est tordue, utiliser un outil adapté est mieux. Surtout, démonter son dérailleur pour effectuer cette opération pour ne pas risquer de le dérégler.
  • D'ailleurs, parfois on pense que le dérailleur est mal réglé et en fait c'est juste la patte qui n'est plus dans l'axe. Prendre l'habitude de la scruter avant chaque sortie est une idée judicieuse.


Partagez vos astuces avec nous ci-dessous !