Astuces pour les gaines, câbles et embouts


Nos Astuces :

  • Nous choisissons nos cables téflonnés PTFE et nos gaines prélubrifiées. L'indexation des vitesses fait largement la différence avec ce type de produits. Un peu plus chers à l'achat mais réellement efficaces (en la matière Shimano n'a plus rien à prouver).
  • Nous nous reportons à l'ancien montage pour recouper les gaines à la même dimension.
  • Pour les diamètres, rien ne vaut un pied à coulisse. Même si les dimensions sont standards, une petite vérification n'est jamais de trop ! Les photos ci-dessous (câble et gaine de dérailleur) indiquent respectivement 1,2 mm et 4 mm. Des pieds à coulisse Vernier digitales existent mais quand on connaît son outil on se trompe rarement. L'écran est cependant un confort de lecture.


  • Pour couper les gaines neuves sans les écraser (parfois une pince de qualité aléatoire peut faire un sale travail), il suffit de mettre votre cable usagé à l'intérieur et de couper les morceaux de gaines qu'il vous faut. Ainsi, la pince ne peut plus l'écraser.
  • La précédente astuce fonctionne si vous changez les cables + les gaines puisque vous aurez besoin de l'ancien cable pour en faire un martyr dans les nouvelles gaines (à moins d'avoir de vieux câbles au garage). Nous changeons toujours les deux (cables et gaines), c'est plus logique et c'est très raisonnable en terme de coûts.
  • Nous conservons toujours les anciens embouts de câble (qui empêchent ce dernier de s'éfilocher). Dans les kits en général, on vous en fourni des nouveaux mais les anciens peuvent toujours servir en cas de perte. La dernière fois que j'ai perdu un embout et que mon bout de câble commençait à partir en vrille... il a fallu ruser. Système B qui fonctionne et dépanne quelques temps : un coton-tige ou un tube plastique de mine de stylo vide peut permettre de protéger le câble. Il suffit de l'enfiler à la taille d'un embout normal et de le brûler un peu avec un briquet. D'autres utilisent de l'étain qu'ils font fondre sur le bout du câble abîmé. Le mieux est donc si possible de récupérer les anciens embouts et d'en avoir une petite poche neuve (vendue 10 embouts par poche en principe).
    Sur la photo ci-dessous, un morceau de tube de coton tige chauffé et recourbé sur le câble qui s'éfilochait. 


  • Nous resserons autant que faire se peut les éléments du dérailleur avec une clé dynamomtrique afin de respecter les couples de serrage. Endommager un filtage de patte de dérailleur par exemple serait très... très ennuyant. Cette clé est une contrainte en balade du fait de son poids et de toutes les douilles. Quand on part très longtemps, j'essaye de l'emmener, en ne prenant dans un sachet que les douilles dont j'ai besoin (ca allège très largement !).


Partagez vos astuces avec nous ci-dessous !